Nouveau Sagesse du désir Agrandir l'image

Sagesse du désir

Neuf

Frédéric Laupies. Entre caprice égoïste ou réduction à la seule dimension sexuelle, quelle est donc la vérité profonde du désir ? Tension vers ce qui manque, il est la marque d'un être incomplet, incapable de se donner à soi-même ce qui peut le combler.

⇨ Un ouvrage utile pour les étudiants en classe préparatoire aux écoles de commerce

⇨ Un essai d’anthropologie éclairant pour le grand public

Plus de détails

20,00 € TTC

Attention : dernières pièces disponibles !

     Cette orientation étrange vers un bien absent est comme le signe d'une impuissance et d'une dépendance foncière. Le désir semble ainsi à l'opposé de la sagesse. La sagesse suppose un sujet maître de soi ; le désir signale l'impuissance du sujet. La sagesse suppose une connaissance claire ; le désir est un clair-obscur quant à sa source et quant à son terme. La sagesse exige la limite raisonnable ; le désir n'a pas de limite assignable, il demande toujours plus. Pourtant, explique le philosophe Frédéric Laupies, le désir est principe d'une authentique sagesse. En lui et par lui se dévoile la modalité essentielle de notre être fini, tendu vers ce qui le dépasse. En lui et par lui apparaît la subtile relation entre le présent et l'absent, entre le réel et l'imaginaire, entre le donné et le promis. Lui seul permet de comprendre le sens humain de la sexualité ; c'est aussi par lui que l'on peut comprendre les frustrations et les désillusions qui traversent notre existence.

    Frédéric Laupies, agrégé de philosophie, est professeur en classes préparatoires au lycée Notre-Dame-du-Grandchamp à Versailles. Il a notamment publié aux PUF un Dictionnaire de culture générale (coll. « Major », 2005), La liberté (coll. « Que sais-je ? », 2004) et Premières leçons de philosophie (coll. « Major », 2009)

Reviews

No customer reviews for the moment.

Write a review

Sagesse du désir

Sagesse du désir

Frédéric Laupies. Entre caprice égoïste ou réduction à la seule dimension sexuelle, quelle est donc la vérité profonde du désir ? Tension vers ce qui manque, il est la marque d'un être incomplet, incapable de se donner à soi-même ce qui peut le combler.

⇨ Un ouvrage utile pour les étudiants en classe préparatoire aux écoles de commerce

⇨ Un essai d’anthropologie éclairant pour le grand public

11 other products in the same category:

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...